Manifestation Liège : Même pas peur de dire « Non au Covid Safe Ticket »

Pour une véritable démocratie libre et humaine

Une assemblée citoyenne à ciel ouvert le 6 novembre 2021 pour discuter entre citoyens et dire « Non au covid safe ticket »

De nombreux citoyens se sont réunis aujourd’hui à Liège afin de discuter ensemble et dire « Non au Covid Safe Ticket ». Des groupes de paroles sont intervenus notamment « Renew Belgium« , qui a proposé une initiative citoyenne, un des organisateurs de « même pas peur » qui appelle vivement aux politiques à se remettre en question (A savoir : en sont-ils capables ?), des citoyens venus témoigner des discriminations ressenties chaque jour et causées par ce Covid Safe Ticket, les gilets jaunes qui appellent à la mobilisation générale et qui parle aujourd’hui du pouvoir d’achat et aussi les Pidous qui rappellent la responsabilité des gouvernements successifs passés et présents devant faire face à la crise sanitaire qui était plus que prévisible.

Une initiative citoyenne ? Qu’est-ce cela ?

Nous allons tenter d’expliquer en quelques mots l’initiative citoyenne : Auparavant, il n’y avait que des élus qui pouvaient faire des interpellations au sein des gouvernements. Un citoyen non élu ne pouvait donc pas interpeller les gouvernements. Les véritables démocrates que nous sommes, grâce à des combats sur le terrain, ont pu obtenir un outil qui puisse permettre à chaque citoyen d’interpeller les gouvernements !

Comment ça marche ?

Une simple pétition peut être déposée sur le site de la chambre et en récoltant suffisamment de signatures, le dépositaire sera invité à interpeller le gouvernement sur le sujet en question. Ainsi, sur le plan fédéral, un citoyen doit obtenir 25.000 signatures avec une répartition Wallonie, Flandre et Bruxelles afin d’y être invité.

Bien évidemment, cet outil n’est pas parfait ! Il reste encore beaucoup de chemin sur le plan de la démocratie, raison pour laquelle il faille poursuivre le combat. Les outils qui pourraient permettre un complément à l’interpellation citoyenne seraient les assemblées citoyennes et bien évidemment le référendum contraignant toujours interdits en Belgique. (Les représentants ont-ils peur de perdre du pouvoir au profit d’une véritable démocratie ?)

Les Gilets jaunes ont proposé d’autres actions

Les Gilets jaunes ont lancé l’idée d’une assemblée citoyenne qui a suivi la marche de même pas peur. Cette marche s’est déroulée dans le calme même si les revendications sociales tant sur le plan sanitaire que sur le plan économique sont très présentes dans les esprits de chacun.

Ils ont décidé ensuite de se rendre accompagnés de citoyens à un blocage du groupe pétrolier Esso à Sclessin ! Opération qui visiblement était attendue vu la présence d’Huissier de justice menaçant d’une astreinte de 5000€/heure à toutes personnes qui viendraient entraver les activités du groupe !

Mais visiblement, cette menace n’a pas eu l’effet escompté par le groupe pétrolier car la procédure laisserai une heure à chaque citoyen de pouvoir lire le texte de l’huissier mandaté dans la langue de son choix (Quid de la personne ne sachant pas lire pour des raisons diverses) et il y a eu ainsi un relai citoyen par citoyen sans prendre le risque de devoir subir l’astreinte !

Il y a des lois, il faut donc les utiliser entendons-nous dire au sein des citoyens.

La responsabilité des gouvernements successifs passés et présents dans la gestion de la crise sanitaire ?

Pour les Pidous, la responsabilité incombe inévitablement aux gouvernements successifs passés et présents dans la gestion de cette crise sanitaire.

En effet, est-il vraiment nécessaire de rappeler que les gouvernements passés ont coupé sans modération dans les allocations destinées aux soins hospitaliers. Ce qui a eu comme conséquence inévitable la diminution de la capacité à accueillir des personnes malades dans les hôpitaux. C’est ce qu’on appelle une véritable bombe sur le plan social !

Il ne manquait plus qu’un détonateur pour littéralement faire éclater cette bombe : Le Covid-19 !

La solution unique proposée par le gouvernement actuel réside dans le remède miracle : Le vaccin ! Et pour vendre cette solution miracle : une privation de liberté sans précédent pour toutes personnes ne possédant pas le Covid Safe Ticket (Le pass de la honte comme nommé par les citoyens)

Les Pidous pensent qu’une meilleure solution existe pourtant : Réinvestir dans les hôpitaux ! Ce qui aurait pu permettre d’augmenter la capacité d’accueil dans les hôpitaux et ainsi faire face aux vagues successives du Covid-19 et de ses variants. Notons que cette solution aurait été profitable également à l’ensemble des malades et pas qu’aux personnes atteintes de complications dues au Covid-19 ! C’est donc une solution pour TOUS les citoyens et laissant ainsi les libertés individuelles et collectives possibles.

Les Pidous demandent donc la suppression immédiate de la loi pandémie (Loi Verlinden CD&V) ainsi qu’un important investissement dans les soins hospitaliers afin d’augmenter cette capacité d’accueil des malades. Cette revendication doit se faire via une assemblée citoyenne suivi d’un référendum citoyen contraignant !

L’avantage des assemblées citoyennes est de voir que grâce à l’intelligence collective, nous pouvons tous ensemble obtenir de meilleurs résultats et ainsi faire face aux crises tout en respectant un processus démocratique évident !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *